Crotte de nez

Posté par


C’est deux petites filles à l’école, qui ont mis au point un sympathique système d’assistance mutuelle.
Lorsque l’une d’elle se mouche, elle se tourne vers l’autre en levant bien le menton vers le ciel. La copine se penche alors et la regarde par en dessous, comme pour inspecter ; tantôt elle dit : «c’est OK», tantôt : «souci à droite» ou : «souci à gauche».
Les copains et les profs ne comprennent pas tout de suite. Puis il réalisent que le dispositif sert à détecter les crottes de nez. C’est vrai que c’est trop la honte, une grosse crotte de nez qui reste coincée au bord de la narine…
Et nous, les grands, est-ce que nous osons les signaler à nos interlocuteurs, tous ces petits ratages de notre image ? Crottes de nez, brins de persil coincés entre les dents, et autres braguettes ouvertes…

Illustration : on peut aussi de débrouiller tout seul, mais c’est moins drôle…