Inspiration ou observation

Posté par


On me demande parfois d’où je sors les idées pour écrire chaque jour sur ce blog.
Je ne parle que de moments ordinaires, et je ne les sors pas de mon cerveau mais du monde qui m’entoure, et de son impact sur moi. Mon “inspiration” n’est que de l’observation, et c’est pourquoi mes sources se tarissent si je suis stressé ou perturbé : à ces moments, je n’ouvre plus les yeux sur le monde mais je suis englué dans mes ruminations, c’est-à-dire dans un petit univers clos et sans intérêt.
Dès que je vais mieux, mes yeux se rouvrent : il me suffit d’observer pour trouver des (petites) choses à raconter. Ensuite, c’est juste comme une rédaction de français : il faut s’asseoir un moment et travailler un peu. C’est facile, un travail d’artisan, pas d’artiste, auquel il faut consacrer un peu de temps et d’application. Rien de bien sorcier. Un boulot de passeur, comme on dit…