L’art et le bonheur

Posté par


Encore un peu de publicité sur PsychoActif (je sais, il y en a qui vont râler, mais faites le compte sur l’année…) et toujours à propos d’une réédition de livre. Cette fois, c’est la nouvelle édition de L’Art du bonheur qui resurgit en librairie, dans une nouvelle version de mise en page (mais textes et tableaux sont les mêmes, inutile de le racheter si vous l’avez déjà).

J’y présente 25 tableaux, qui servent de support à mes réflexions sur la quête du bonheur. C’est un exercice que j’adore : il me permet de rentrer dans le détail de chefs d’oeuvre, et de me plonger dans la biographie des peintres (j’ai ainsi appris, par sa correspondance, que Van Gogh était obsédé par le bonheur, à donner et à éprouver, même s’il n’excellait malheureusement pas sur ce dernier point).

J’aime évidemment tous les tableaux de ce livre, puisque je les ai choisis, mais celui que je préfère est le “Bord de mer à Palavas”, où l’on voit un petit personnage, sans doute Courbet lui-même, saluer la Méditerranée avec allégresse. Je l’aime pour une raison toute bête, au-delà de sa qualité et de sa puissance évocatrice : il me rappelle mon enfance à Montpellier, et mes étés à Palavas-les-Flots, dans le petit cabanon sans eau ni électricité que mon grand-père avait construit juste derrière les dunes de la plage. Et mon propre bonheur à chaque fois que je grimpais en haut de la dune, pour retrouver et regarder la mer…

PS : ce “bord de mer à Palavas” peut s’admirer au beau Musée Fabre de Montpellier.