Redevenir un bébé

Posté par

C’était un jour où je portais dans mes bras, pour l’emmener se coucher, une de mes filles déjà grande, 9-10 ans :

« – Mmm, j’adorerais redevenir un bébé, qu’on me porte tout le temps, qu’on s’occupe tout le temps de moi…»

– Tu aimerais vraiment être un bébé ?

– Oh oui ! Surtout que quand tu es un bébé, tu comprends, tu n’en profites pas vraiment, parce que tu ne te rends pas compte de la chance que tu as ! »

C’est vrai que vu sous cet angle, c’est exactement la définition que je donne du bonheur : du bien-être dont on prend conscience. Sans la prise de conscience, cela reste du bien-être (ce qui n’est déjà pas mal). Avec la prise de conscience, le «simple» bien-être est transcendé en bonheur, un sentiment bien plus puissant.

Mais ne pas se rendre compte de la chance que l’on a, ce n’est pas seulement lorsqu’on est un bébé : c’est tout au long de notre vie !

Allez, au boulot les enfants !

Illustration : une belle photo de Frédéric Richet, qui me fait penser à un voyage dans le temps…