Sirène ou baleine ?

Posté par


J’ai reçu l’autre jour ce mail d’une collègue. J’ai bien aimé. Alors, je partage…

Au printemps dernier, dans une ville en France, une affiche, avec une jeune fille à la plastique spectaculaire, sur la vitrine d’un gymnase, disait : « Cet été, veux-tu être sirène ou baleine ? »
Et on raconte qu’une femme aurait répondu ainsi à la question :
« Chers Messieurs,
Les baleines sont toujours entourées d’amis (dauphins, lions marins, humains curieux). Elles ont une vie sexuelle très active, elles ont des baleineaux câlins, qu’elles allaitent tendrement. Elles s’amusent comme des folles et s’empiffrent de crevettes grises. Elles sillonnent les mers, en découvrant des lieux aussi admirables que le Groenland, la Patagonie ou les récifs de corail de Polynésie. Les baleines chantent très bien, et enregistrent même des disques. Elles sont aimées, défendues et admirées par presque tout le monde.
Quant aux sirènes, elles n’existent pas. Et si elles existaient, elles se bousculeraient dans les consultations des psychanalystes, parce qu’elles auraient un grave problème de personnalité : « suis-je femme ou poisson ? » Elles n’auraient pas de vie sexuelle, parce qu’elles tuent les hommes qui s’approchent d’elles. En outre, qui voudrait s’approcher d’une fille qui sent le poisson ?
Moi, c’est clair, je préfère être une baleine ! »

Je suis d’accord ! Et moi, un cachalot…

Illustration : La Sirène, de John Waterhouse.