Amplification

Posté par


En été, sur une petite route de montagne. Les voitures ont un peu de mal à se croiser, et il faut ralentir et se serrer un peu sur le bas-côté lorsque quelqu’un arrive en face.
Deux lacets au-dessous de mon véhicule, j’assiste en direct à un accident : un gros 4 X 4, qui descend un peu vite, et un camping-car, qui peine dans la montée, ne se sont pas assez écartés, et s’accrochent. Rien de grave, des morceaux de rétroviseurs, d’enjoliveurs tombent au sol. Évidemment, les carrosseries sont amochées. Le camping-car s’immobilise sur le bas-côté un peu plus loin, essayant de ne pas gêner la circulation. J’aperçois sa plaque d’immatriculation : il vient de Belgique.
Le 4 X 4 freine, quant à lui, au beau milieu de la petite route. Bloquant les voitures qui arrivent, il devient bientôt dangereux, car les véhicules qui le suivent se mettent à déboîter sans visibilité, pour le doubler. Que va faire son conducteur ? C’est une dame blonde, assez forte, moulée dans une tenue rose. Elle sort de son véhicule et commence par insulter de loin, à grands coups de « Connard ! », le malheureux conducteur belge, qui du coup n’ose plus s’approcher. Puis, elle fouille dans son sac, empoigne son portable et commence à téléphoner. On imagine qu’elle appelle son mari ou son assureur. En tout cas, elle reste au milieu de la route, indifférente au risque d’accident que l’arrêt en plein milieu de sa grosse voiture commence à provoquer. Elle a l’air très en colère qu’on ait abîmé son 4 X 4.
Après avoir vérifié que personne ne soit blessé, je continue mon chemin après avoir réussi à doubler la grosse dame blonde, abandonnant lâchement le pauvre touriste belge à son destin. Mais l’histoire me tarabuste, comme on dit. Comment des comportements de politesse et d’altruisme élémentaires peuvent-ils disparaître lors d’un tel accident ? Qui est coupable ? La grosse dame ? Ou ses accessoires, le portable et le 4 X 4 ? Je vote pour (ou contre) les accessoires…
Certes ils n’obligent ni à l’égoïsme, ni à la vulgarité, ni à l’agressivité. Mais ils la facilitent grandement chez les sujets à risque. Et l’on peut se demander si certaines inventions de l’intelligence humaine ne servent pas en retour à amplifier sa sottise. Avec un portable, on peut incommoder tout un wagon de TGV. Avec une sono de voiture, fenêtres ouvertes, de nuit, on peut réveiller tout un quartier. Une grosse voiture mal garée sur un passage protégé, et on indispose tout un tas de piétons. comme l’amplification technologique de la bêtise a hélas de beaux jours devant elle, il ne nous reste plus qu’à essayer de devenir de plus en plus intelligents. Au boulot…