Art et intelligence

Posté par

«Quand on écoute du Bach ou une mélodie grégorienne, toutes les facultés de l’âme se tendent et se taisent, pour appréhender cette chose parfaitement belle, chacune à sa façon. L’intelligence, entre autres : elle n’y trouve rien à affirmer et à nier, mais elle s’en nourrit.»

Simone Weil, dans La Pesanteur et la grâce.