Aurores et crépuscules

Posté par


La semaine dernière, j’ai du me lever très tôt à deux reprises. Du coup, j’ai assisté au lever du soleil : bonheur intense et primitif.
J’ai alors pensé à l’écrivain américain Thoreau, une de mes idoles, qui écrivait dans son ouvrage La Vie sans principe : “Pouvoir regarder le soleil se lever ou se coucher chaque jour, afin de nous relier à un phénomène universel, préserverait notre santé pour toujours.”
Se poser tous les matins et tous les soirs (en tout cas, soyons réalistes, aussi souvent que possible) face au soleil levant et couchant, respirer doucement et juste rester là, à tout savourer, tout entendre et tout ressentir, en pleine conscience…

Illustration : le beau regard mélancolique d’Henry Thoreau.