La nage gracieuse du cygne

Posté par

Lors d’un colloque, j’ai entendu il y a quelque temps une conférencière faire une belle comparaison : elle expliquait que, dans son métier, elle devait toujours donner l’impression que tout était simple et facile et harmonieux. Mais qu’en réalité c’était beaucoup de travail derrière, imperceptible et invisible pour les observateurs.

Alors elle comparait ça à la nage du cygne : il avance avec facilité et élégance, mais sous la surface, ses petites pattes palmées s’agitent avec énergie…

Combien d’efforts, passés et présents, derrière les apparentes facilités que nous admirons chez les autres ?

Illustration : une leçon de natation en famille.