Rechute

Posté par


Vous n’allez pas le croire, j’ai encore eu une histoire avec un 4×4 ! Décidemment…
Hier matin, dans une petite rue tranquille, je traverse au passage clouté (sans regarder le feu, j’avoue). Il n’y avait pas de voiture à l’horizon. Et là, poum !, un 4×4 qui déboîte un peu vite d’un croisement proche, et que je force à freiner pour finir de traverser. Pas contente, la conductrice m’envoie un coup de klaxon, et me montre le panneau piéton au rouge, d’un petit mouvement autoritaire. Pas d’insultes ni de gestes agressifs. Mais ça m’agace quand même.
Oui, mon premier réflexe, c’est l’agacement : « Eh, ho ! t’as qu’à rouler moins vite », que je me dis. « J’étais sur un passage piéton avant que tu ne déboules, tout de même ! Même si c’était au rouge… Je n’ai pas sauté devant tes roues exprès… »
Puis je me souviens de mes résolutions en faveur des 4×4 (voir la discussion d’hier). Et surtout, je me dis que j’étais tout de même en tort. Que c’est plus simple de cohabiter dans la ville si chacun respecte les règles. Et que la dame a raison, même si elle roule dans une trop grosse voiture. Euh, non pardon, ça, c’est de trop…
Désolé, madame, vous avez raison, je n’aurais pas du traverser au feu rouge. Et si je me fais klaxonner dans ce cas-là, je le prends pour moi. J’assume.
Mais c’eut été plus cool si vous m’aviez fait le petit geste vers le feu piéton au rouge avec un grand sourire. C’est ça : j’aurais été plus sensible à cette petite « correction fraternelle » comme disent les chrétiens, si vous me l’aviez administrée avec le sourire plutôt qu’avec un coup de klaxon et les sourcils froncés.
J’en demande trop ? Peut-être. Mais si on s’y mettait tous, la vie serait un peu plus agréable et surprenante et enrichissante, non ? Alors je me suis dit que si ça m’arrive à nouveau, je commencerai par ma part de boulot, je ferai un petit signe d’assentiment à la dame. J’essayerai. En plus, peut-être aura-t-elle changé de voiture…

Illustration : Dispute de chats, de Goya.