Tout simplement bon

Posté par


L’autre jour, en prenant mon petit déjeuner, je lisais machinalement (j’essaye de ne pas le faire en général, mais ce jour-là, j’avais craqué…) sur le paquet d’emballage de pain de mie de mes filles : « Cette brioche tranchée est bonne, tout simplement. »
Cette humilité publicitaire accrocha mon esprit. La déclaration de sobriété était suivie tout de même d’un bon blabla sur les vertus diverses du dit pain… Mais tout de même, l’accroche avait marché puisque mon attention avait été captée, et que je m’en souviens encore (de la phrase, plus de la marque du pain…).
C’est drôle comment, après avoir épuisé les superlatifs – « délicieux, savoureux, merveilleux » -, on en revient au simple, à l’essentiel, à l’élémentaire – « bon ». Enfin, presque élémentaire : comme c’est dur de s’en tenir au minimum, on lui rajoute quand même du superlatif, au “bon” : « bon, tout simplement »…
Je ne sais pas si notre époque est merveilleuse, comme on le disait autrefois avec ironie, mais elle est en tout cas bien intéressante à observer, non ?

Illustration : une briohe peinte par Chardin, ça donne envie, non ?