428

Posté par


« 428 est une année sans autre événement mémorable que la chute du royaume d’Arménie, perdu aux confins d’un Empire romain déclinant. Pourtant, cette année ordinaire est loin d’être une année sans histoire : rien n’est fait, rien n’est joué, tout est en train de changer. Le paganisme s’étiole avec panache, les nouveaux gouvernants ont des noms qui quelques années auparavant auraient semblé barbares. Les temps changent, imperceptiblement : le crépuscule de l’Antiquité devient l’aube du Moyen Âge… »

J’ai été fasciné par ce livre qui raconte une année ordinaire d’un monde finissant. Une année banale, que personne n’a particulièrement retenu dans l’Histoire, qui ne figure dans aucun manuel. Mais si riche en événements, en personnages incroyables.

Comme 2009.
Comme nos vies.
Comme nous.
Tout petits, tout perdus face à l’immensité du temps qui avance.
Mais tout vivants, présents, riches et incroyables.

Illustration : le livre 428, aux Éditions des Belles Lettres.