La vraie maturité

Posté par


Paroles du chien Snoopy, dans la bande dessinée de Charles Schultz, “The Peanuts”, 1959 :
“Certains jours, je me sens d’une humeur bizarre. C’est comme si je ne pouvais m’empêcher de mordre un chat. Parfois, il me semble que si je ne parviens pas à mordre un chat avant le coucher du soleil, je pourrais devenir fou. Alors, je prends une grande respiration, et puis je n’y pense plus. Voilà ce que j’appelle la vraie maturité.”Moi aussi. Je suis d’accord avec Snoopy : il y a quelque chose de l’ordre de la maturité dans cette capacité, et cet effort, de renoncement. Et du coup, j’ai réfléchi à ce que serait mon équivalent psychologique du “besoin de mordre un chat”. Sans doute m’abandonner à mes ruminations… Et vous ?

Merci àJacques Fradin qui m’a passé cette citation drolatique.