Larmes et larmes

Posté par


L’autre jour à Sainte-Anne, lors de la matinée consacrée à recevoir les nouveaux patients. Je suis en compagnie d’une étudiante en dernière année de psychologie, qui participe aux entretiens. Vers 13 heures, nous bavardons des personnes que nous avons reçues et essayé d’aider ; deux d’entre elles ont pleuré à plusieurs reprises durant l’entretien. Et l’étudiante me fait cette remarque :
” Ce n’étaient pas les mêmes larmes. La première pleurait de douleur et de tristesse, la seconde d’impuissance et de colère.”
C’est très bien vu. Tous nos pleurs n’ont pas les mêmes sources et ne disent pas la même chose. Je ne m’étais pas concentré sur ces différences dans la nature des larmes, mais en revoyant les visages des patientes à ce moment, je retrouve exactement ce qu’a noté l’étudiante. Qui va sûrement devenir une très bonne psychologue…

Illustration : “Happy hours”, de Jean Lecointre.