Jules et sa maman

Posté par

Jules Renard avait eu du mal avec sa mère, qui apparemment n’était guère facile à aimer. Il en parle souvent dans son Journal. Notant par exemple : « De ma mère, j’ai tous les défauts, neutralisés. »
Cette notion de « défaut neutralisé » est une jolie trouvaille : ces tendances négatives présentes en nous, mais dont nous arrivons à les contenir, à les tenir à distance, nous en faisons toutes et tous l’expérience au quotidien, non ?