Le maître

Posté par


Un maître, c’est un enseignant presque arrivé à la cohérence complète entre ses paroles et ses actes.
Nous attendons donc que les maîtres soient des modèles, qu’ils appliquent leurs préceptes à leur vie, qu’ils les incarnent au quotidien. Comment croire quelqu’un qui professe des paroles de sagesse s’il se conduit de façon incohérente ou impulsive, ou quelqu’un qui recommande le calme et la paix de l’âme s’il s’énerve à tout bout de champ ?

C’est pour ça que j’aime bien cette petite histoire drôle : c’est un maître qui enseigne la pleine conscience à ce que l’on fait. Une chose à la fois, de toute la force de son attention. Il dit ainsi : « Quand je mange, je mange. Rien d’autre. Quand je lis, je lis. Rien d’autre. Mon esprit tout entier consacré à ce que je fais. »
Ses élèves admirent et s’efforcent de mettre en pratique : ne pas parler en mangeant, ne pas lire en écoutant de la musique, ne pas téléphoner en marchant (c’est dans un Orient moderne…).
Et un jour, stupéfaction ! ils surprennent le Maître en train de manger tout en feuilletant un magazine, la radio allumée. Ils sont consternés : « Mais, maître, vous… Vous mangez en faisant d’autres choses ?!! »
Et le maître de répondre : « Eh bien quoi ? Quand je mange, je mange. Rien d’autre. Quand je lis, je lis. Rien d’autre. Et quand je mange en lisant et en écoutant la radio, je mange en lisant et en écoutant la radio. Rien d’autre. »

Dommage , non, cette pirouette ? Il aurait été plus admirable d’accepter, de se reconnaître imparfait, et de répondre : “Voyez comme la route est longue et difficile…” Mais l’histoire aurait été moins drôle.