Les mots des pauvres gens

Posté par


J’ai toujours été touché par ce passage de la chanson de Léo Ferré, Avec le temps, ce passage où il parle des “mots des pauvres gens” :

Avec le temps…
Avec le temps, va, tout s’en va
On oublie les passions et l’on oublie les voix
Qui vous disaient tout bas les mots des pauvres gens
Ne rentre pas trop tard, surtout ne prends pas froid…

Ces mots simples, pour exprimer le souci de l’autre, qu’on aime, auquel on est attaché, et à qui on exprime son attachement et son amour juste en lui disant des choses plates, évidentes, matérielles. Pauvres, finalement. Mais parce qu’on n’a jamais appris à parler riche, à parler poésie, émotions, sentiments. Parce que la vie n’a jamais permis qu’on l’apprenne. Parce qu’il y avait d’autres urgences, d’autres nécessités, d’autres priorités.

Illustration : Vincent Van Gogh, Les mangeurs de pommes de terre.