Ne m’oubliez pas !

Posté par


C’est un rêve que j’ai fait il y a quelques semaines à propos de mon père, mort il y a 3 ans.

Il revient lors d’une réunion de famille, avec l’air pas content, comme si on ne pensait pas assez à lui.
Tout le monde est très embarrassé, évidemment, et par son retour et par la culpabilité.
Tout le monde se demande : c’est vrai, il a raison, est-ce qu’on pense assez à lui ? Est-ce qu’on n’est pas souvent en train de penser à autre chose, de l’oublier tout doucement ?
Et tout le monde est un peu mal (surtout moi) : il a raison de venir nous remonter les bretelles, nous sommes bien en train de commencer à l’oublier.

J’ai encore la sensation de mon embarras au fond de la poitrine.

Je comprends pourquoi les anciens voyaient les rêves comme des signes à respecter : les images sont virtuelles mais les émotions ressenties, elles, sont bien réelles. Vérité du corps, d’autant plus mystérieuse qu’indicible…

Illustration : Squelettes se disputant un hareng saur, un tableau magnifique et dérangeant de James Ensor.