Les oreilles qui sifflent

Posté par


Vous connaissez cette expression qu’on utilise quand on dit (ou qu’on entend dire) du mal de quelqu’un : « il doit avoir les oreilles qui sifflent. »
Mais alors, si on a les oreilles qui sifflent quand on dit du mal de nous, que se passe-t-il lorsqu’on dit du bien de nous ? On a les oreilles qui chantent ? On se souvient tout à coup d’une chanson qu’on aime et on se met à la fredonner ? Ou tout simplement, c’est dans ces moments qu’on se sent heureux sans raison ?
J’aime bien cette dernière idée : quand on se sent heureux sans raison, comme ça, d’un bonheur tombé du ciel, c’est que quelqu’un est en train de dire du bien de nous. Une façon comme une autre de travailler la gratitude, en nous rappelant de relier nos moments de bonheur à d’autres humains…