Les Quatre Incommensurables

Posté par

Je reçois ce matin un article scientifique de la part d’un ami psychologue. Le titre attire mon attention : « L’effet des Quatre Incommensurables Méditations sur les symptômes dépressifs ». 

Les « Quatre Incommensurables Méditations » : c’est très poétique. Et très oriental, aussi : je jette un œil sur les noms et universités des auteurs, ils sont effectivement d’origine chinoise ; d’où le clin d’œil pour présenter leur travail. De quoi s’agit-il ? En fait, de 4 méditations bouddhistes très classiques (sur la compassion, l’équanimité, la bienveillance et le bonheur altruiste) qui ont été reprises et adaptées par le monde de la psychologie et de la pleine conscience laïque, afin d’en faire des exercices thérapeutiques.

L’article, une méta-analyse reprenant une quarantaine d’études, souligne que pour les personnes déprimées mais aussi pour les non-déprimées, ces 4 familles de méditation sont bénéfiques pour le moral.

Effectivement, ça fait du bien de penser à bien, pour la santé du corps et de l’esprit.

Ça fait du bien à la personne qui accomplit les exercices et ça fait du bien à celles qui l’entourent et qui vont bénéficier de ses aptitudes accrues à la bienveillance, la compassion, à l’équanimité (ne pas s’irriter face à l’adversité qui survient dans nos vies) et au bonheur altruiste (se réjouir du bien qui advient aux autres).

Si vous voulez travailler ces domaines, vous trouverez beaucoup de méditations guidées sur internet. 

Et vous retrouverez aussi, sur la page Facebook de l’éditeur L’Iconoclaste, une remise régulière en circulation des vidéos tirées des chapitres de mes livres, « La Vie intérieure », et « Trois minutes à méditer ». En vous abonnant à la page, vous pouvez découvrir ou redécouvrir ces petits enregistrements, dont j’espère qu’ils pourront vous aider à traverser le confinement.

Illustration : une fructueuse séance de méditation sur la bienveillance.